Scénario retenu pour la rue Sainte-Catherine Ouest : Il faut étendre le modèle de la section promenade urbaine

Avec le modèle qui sera appliqué pour la portion de la rue Sainte-Catherine dédiée à la promenade urbaine, l’Alliance pour un nouveau partage de la rue Sainte-Catherine considère que la Ville est sur la bonne voie et doit appliquer cette formule sur sa pleine longueur. La porte est ouverte pour faire disparaître le stationnement sur la rue, ce qui est la clé essentielle d’un réaménagement de qualité sur l’ensemble de la largeur de la rue.

L’Alliance souligne les efforts mais, malgré le constat que Sainte-Catherine est une «véritable autoroute piétonne», la juste part aux marcheurs n’est pas encore faite. La conservation des places de stationnement sur la rue empêchera d’élargir suffisamment les trottoirs bondés. Un peu plus de place est accordée aux piétons mais pas assez pour effectuer des aménagements permanents de qualité et permettre l’animation de la rue sur sa pleine longueur en tout temps.

Pourtant les chiffres parlent d’eux-mêmes : déjà 80% des usagers de la rue y viennent en transports collectifs et actifs, pourtant dans le scénario retenu on sera encore loin d’accorder 80% de l’espace de la rue à ces modes de transport.

Une rue à deux vitesses

La modularité de certains stationnements n’est pas une innovation puisque le concept existe déjà entre les rues De Bleury et Saint-Dominique, tout juste à l’est du projet Sainte-Catherine. Or, dans ce tronçon, l’espace modulable se traduit par un aménagement restreint de la rue et un dynamisme variable.

Les aménagements temporaires sont privilégiés une grande partie du temps avec une place prédominante aux véhicules stationnés. Ainsi, la rue conservera ses deux facettes : La festive avec ses moments piétonniers et la motorisée avec une majorité de sa largeur dédiée aux véhicules (en déplacement et stationnés).

Pourtant, la rue Sainte-Catherine est active toute l’année, même quand la température descend ou qu’elle tarde à monter. Il faut donc lui donner l’occasion de s’animer en tout temps et d’être la plus conviviale possible pour les piétons qui la parcourent.

L’Alliance salue la volonté d’innover en matière de trottoirs chauffants et y voit une autre bonne raison d’élargir davantage l’espace dédié aux piétons. La zone 30km/h constitue quant à elle un effort vers le concept de rue partagée qui permettra une meilleure cohabitation piéton, vélo, auto.

L’Alliance est convaincue que pour avoir la Sainte-Cath’ tant souhaitée, une promenade magistrale qui attire et retient toute au long de l’année ses usagers, la décision incontournable est de donner beaucoup plus d’espaces aux piétons en tout temps. Il est possible encore d’améliorer le concept, en étendant la partie dédiée à la promenade urbaine. La ballade sur Sainte-Catherine fait bien plus que 300m !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s