PARK(ing) Day 2014 : une journée pour rêver la rue Sainte-Catherine

Le vendredi 19 septembre, plus de 200 espaces de stationnement ont été pris d’assaut par des citoyens et des organisations à Montréal dans le cadre du PARK(ing) Day. Pour l’occasion, l’Alliance a elle aussi transformé deux cases de stationnement sur Sainte-Catherine Ouest, devant le Square Phillips. L’installation temporaire avait pour but de faire rêver les passants d’un réaménagement audacieux de la rue.

Sketch_ste-cath_final_petite

Lire la suite

Advertisements

Kensington Market, Toronto : le quartier où se rassemble la communauté

Pendant la saison estivale, les résidents de la communauté peuvent se retrouver dans les rues du petit quartier Kensington Market, situé dans le centre-ville de Toronto, pour profiter de l’évènement « les dimanches piétons ». Depuis 2004, l’organisme Pedestrian Sundays Kensington, les résidents et les entreprises du secteur organisent une série d’évènements destinés à la communauté, afin de changer la perception des rues et d’encourager l’appropriation de celles-ci par les citoyens. À chaque dernier dimanche du mois (de mai à octobre), les rues entourant le quartier sont fermées à la circulation automobile et le quartier se transforme en une zone piétonne.

KensingtonMarket_pedestriansunday

Les dimanches piétons dans Kensington Market

(Source de l’image) 

Lire la suite

Cat Street : une rue piétonne dissimulée de Tokyo

La rue Kyu Shibuya-gawa, connue sous le nom de « Cat Street », est une rue piétonne d’un kilomètre de long. Étant donné qu’elle relie deux quartiers dynamiques et artistiques (Shibuya et Harajuku), Cat Street agit plutôt comme une ruelle piétonne dissimulée, même si c’est en fait un joyau à découvrir. Offrant une grande variété de boutiques haut de gamme, de vendeurs de rue et d’ateliers d’artistes, la rue attire les touristes, mais elle rassemble surtout les jeunes et la communauté artistique de la métropole.

CatStreet_pedestrians

Cat Street, la rue piétonne dissimulée?

(Source de l’image) 

Lire la suite

Yonsei-ro (Corée du Sud) : Séoul en mode transit… mall

La rue Yonsei-ro devenait en janvier 2014 le premier transit mall de Sinchon, quartier phare de la vie nocturne à Séoul. Longue de 500 mètres, il aura fallu quatre mois pour transformer  la rue, désormais interdite aux automobilistes. Afin d’éliminer le trafic  routier et de réduire la pollution sonore et atmosphérique, la Ville de Séoul et le Gouvernement métropolitain de Séoul ont décidé de transformer la rue en transit mall. Seuls les piétons, les cyclistes et les autobus desservant la Ville sont permis. Les camions de livraison peuvent quant à eux circuler sur la rue de 10 h à 11 h et de 15 h à 16 h. La circulation des taxis est autorisée de minuit à 4 h du matin.

YonseiRo_transitmall

Le transit mall de Yonsei-ro

(Source de l’image)  

Lire la suite

Leidsestraat, Amsterdam (Pays-Bas) : là où les piétons, les cyclistes et les tramways se côtoient

Leidsestraat, c’est le point de rencontre entre les piétons, les cyclistes et les conducteurs de tramway. Une des rues commerciales les plus achalandées d’Amsterdam, ce transit mall se démarque par la priorité donnée tant aux piétons qu’au transport collectif. Fermée à la circulation automobile depuis 1971, la rue sert à la fois de voie de tramway et de rue piétonne. Le projet de piétonnisation a été géré par le gouvernement néerlandais et la société ferroviaire des Pays-Bas (Nederlandse Spoorwegen) dans l’optique d’augmenter les voyages effectués par le biais de modes de transport alternatifs tels que le transport en commun et le cyclisme et encourager les travailleurs et les flâneurs à délaisser leur voiture, en améliorant l’accessibilité aux transports actifs. La zone piétonne de Leidsestraat accueille un flot constant de résidents locaux, d’étudiants et de touristes, et ce, à l’année longue.

Leidsestraat_transitmall2

(Source de l’image) 

Lire la suite

New Road, Brighton (G.-B.) : un espace public partagé entre les piétons et les voitures

Située dans un quartier culturel de la ville de Brighton, la rue New Road est un exemple inspirant d’un espace partagé et principalement occupé par les piétons. Ancienne rue délabrée où prédomine les automobiles, le projet de redéveloppement de New Road a été réalisé par les firmes Gehl Architects et Landscape Projects, dans le but de mieux intégrer la rue à son environnement, d’offrir aux usagers de la rue un aménagement de meilleure qualité et de promouvoir son utilisation comme espace public. Depuis son ouverture en 2007, la nouvelle artère a vu une réduction significative du volume de trafic et de la vitesse par les automobilistes et une augmentation d’activités piétonnes et cyclistes.

NewRoad_sharedroad

(Source de l’image)

 

Aménagement

La rue a été réaménagée de façon à minimiser la ségrégation de l’espace, réduire l’encombrement et fournir une grande quantité d’endroits où l’on peut s’asseoir. On y retrouve des bornes qui protègent l’espace piétonnier et des stationnements pour les vélos et les véhicules  pour personnes à mobilité réduite. D’ailleurs, l’espace prévu pour le stationnement n’utilise pas toute la rue et n’entre pas en conflit avec l’espace public. Ce qui a été créé est une rue piétonne où tous les véhicules sont autorisés et l’accès à la circulation automobile est limité.  Déambulant au niveau des trottoirs, piétons, cyclistes et automobilistes s’y déplacent sans heurt. Les conducteurs sont plus conscients de l’environnement de la rue; ils circulent à faible vitesse et cèdent la place aux piétons et aux cyclistes.NewRoad_stationnementvelo

aires de stationnement à vélo en bordure de la chaussée

(Source de l’image) 

Par ailleurs, New Road est considéré comme un espace public réussi. L’installation de mobilier urbain, tel que des bancs en bois de forme allongée ainsi que les terrasses des restaurants et des cafés, agissent comme des éléments essentiels à l’efficacité des déplacements sur la rue. Ces attraits pour les piétons contribuent à l’animation de la rue. Plusieurs résidents et touristes y viennent donc pour se relaxer et prendre une bouchée. Le matériau utilisé contribue aussi amplement au succès de l’espace public. Fait d’un mélange de granite blanc et gris, le revêtement  donne l’illusion d’un espace plus large.

NewRoad_stationnementauto

(Source de l’image) 

aires stationnement pour véhicules en bordure de la chaussée

Que peut-on retenir pour la rue Sainte-Catherine?

L’espace partagé  sur New Road a eu un impact important sur la façon dont l’environnement est perçu par l’ensemble des usagers. Les résultats de la revitalisation démontrent que :

  • la vitesse des véhicules est nettement inférieure;
  • la fréquence de la marche a augmenté de 160 %;
  • le cyclisme a crû de 22%;
  • les bancs publics attirent de nombreuses personnes, et ce, toute l’année (Living Streets, 2012; Healthy Cities).

De plus, il est possible de partager l’espace sans conflit entre les piétons, les véhicules et les cyclistes. Il suffit de s’éloigner de la vision traditionnelle de la rue qui sépare les piétons et les automobilistes. Car, comme on l’a vu, l’espace partagé augmente l’appropriation de la rue par les piétons.

Élizabeth Thongphanith, pour le Centre d’écologie urbaine de Montréal